HH the 14 th Dalai Lama in dharamshala
Lho Gyal Ho !!!...
le 23 Février 2001 , les Tibetains, Gurungs et Sherpas fêteront le nouvel an 2128 de leur calendrier, ce sera l'année du Dragon de fer
L'importance du nouvel an, appelé, LOSAR, , ou LHOSAR chez les Sherpas, est considérable, il annonce le renouveau, de la nature, et de la spiritualité, il est le temps des purifications, le 29 ème jour du 12 ème mois. Les fêtes commencent par une gigantesque collecte de tout ce qui est considéré comme étant impur dans les foyers, vieux linges, suie des cheminées etc...tous ces objets sont déposés à l'extérieur.
Tout est fait pour que les mauvais esprits se retirent des lieux d’habitation, le linge est lavé, tout est nettoyé de fond en combles, ce jour les maîtresses de maison préparent des beignets dans les lesquelles elles auront placé des symboles divinatoires et des prophéties pour que l'année se déroule sous de bons auspices.
Symboliquement des figurines qui représentent les forces négatives sont brûlées à l'extérieur des habitations. Les moines fabriquent des sortes de pyramides faites de beurre et de bois qui sont elles aussi brulées pour chasser les démons et purifier les lieux et les esprits.
Le second Jour...
Les familles rangent, nettoient, préparent des autels sur lesquels ils disposent des Beignets échaffaudés comme des pyramides, chaque membre de la communauté prépare ses nouveaux vêtements, les plus pauvres se doivent de changer au moins une pièce de vêtements, souvent les chaussettes...
Le jour du Losar...
A Dharamsala, comme partout où l'on fête le Losar, il est inutile de mettre le réveil , dès 2 heures du matin, les pêtards annoncent le début de la journée qui sera longue et animée...
Les familles se souhaitent une bonne année, de maison en maison les katas ( étoles Blanches ) sont offerts en signe de bienvenue et de respect.
Sur les toits, sur les lieux de prières, stupas, shortens, des drapeaux de prières neufs sont placés pour que l'année qui commence soit prospère.
Les urnes sont remplies de branches de genevrier qui sont brûlées, les hommes et les femmes jettent en l'air de la farine d'orge en criant Lho Gyal Ho " que les dieux soient avec vous.
Le reste de la journée est consacré aux prières, pour souhaiter longue vie au Dalai Lama, et aussi fêter comme il se doit, avec beaucoup de patisseries, de "momos " et de Chang ( bière Tibétaine), la journée se termine tard et ...dans une grande ambiance de jour de fête.
Dalai lama temple en Dharamsala
A Dharmasala (Inde), ville de résidence du Dalai Lama et du gouvernement Tibétain en exil, c'est le Dalai Lama qui célébre le début des fêtes du Losar, préparés depuis plusieurs mois, les enfants Tibétains attendent avec impatience la venue de HH le 14 éme Dalai Lama.
Losar Dharamsala
Les Tibétains mettent leurs plus beaux vêtements pour fêter Losar, les familles se rendent visite, l'occasion pour cette Grand mère Tibétaine de faire la connaissance de son arrière petite fille.
Losar Bodnath kathmandu
Losar Bodnath kathmandu
Le Stupa se recouvre de drapeaux de prières neufs, la peinture symbolisant le lotus sur l'eau est refaite avec de l'eau safranée, le geste est précis et spectaculaire.
Losar Bodnath kathmandu
Losar Bodnath kathmandu
Autour du Stupa de Bodhnath près de Kathmandu, qui est un des hauts lieux de la présence Tibétaine au Nepal, les festivités du LOSAR ont une importance particulière, elles symbolisent la pérénité de la culture Tibétaine
Losar Bodnath kathmandu
Losar Bodnath kathmandu
la cérémonie s'achève par un énorme jet de farine d'orge 'Tsampa " au milieu d' une clameur.. " LHO GYAL HO " Que les dieux soient avec vous...
Losar Tarkegyang helambu nepal
Losar Tarkegyang helambu nepal
Dans les villages Sherpas du massif de l'Helambu, les Fêtes du Losar sont célébrées avec moins de fastes, mais tout autant de ferveurs, les longues Puja sont suivies tard dans la nuit de danses et arrosées avec ...beaucoup de Chang et Raksi qui vont embuer les esprits...